Emilie Singer

Economiste de formation, data manager de profession, enseignante par intermittence, maman, associativement investie, cycliste urbaine même sous la pluie, captivée par les nouvelles technologies et les données, passionnée de bandes dessinées, addicte aux caracs, amoureuse des vins surtout vaudois et ayant à cœur de m’investir pour un monde plus ouvert, vert et humain.

C’est en 1987, au Jura, que je vois le jour. Après un apprentissage d’informatique, je décide de poursuivre mes études à la Haute Ecole de gestion à Neuchâtel. Mon intérêt pour l’économie, découvert au détour d’un cours sur le système monétaire, m’amènera ensuite à Lausanne pour réaliser des études en économie politique.

Le campus universitaire regorgeant d’associations, je m’oriente vers « Mosaïque » qui a pour but la sensibilisation aux relations internationales et à la diplomatie. Des voyages, des débats, des rencontres et des découvertes qui me passionnent au-delà de mes attentes. C’est la révélation, j’aimerais un jour m’engager pour faire changer les choses. 

Souhaitant améliorer mon allemand, langue qui me tient à cœur, je choisis de réaliser mon dernier semestre universitaire à Munich, dans le cadre du programme européen Erasmus. A côté des cours, ce sont six mois que je passe à découvrir une ville magnifique, riche en culture, histoire et activités. A la fin de mes études, souhaitant vivre, à nouveau, une expérience à l’étranger, je pars en stage au Consulat de Suisse à Atlanta. Quatre mois à travailler dans la section culture et éducation. Je découvre le cinéma et les écrivains suisses, les détails de notre système de formation, la vie consulaire, etc. ainsi que la culture américaine. Deux expériences, deux pays, deux langues, qui m’ont beaucoup apporté au niveau humain. Et ce fût également pour moi, l’occasion de confirmer mon attachement profond à la Suisse.

A mon retour des Etats-Unis, j’obtiens mon premier emploi à l’Office fédérale de la statistique. Mais Lausanne reste une ville qui m’est chère et c’est là que je souhaite vivre et travailler. C’est en 2017 que j’y déménage, ayant obtenu un poste au CHUV. Cet emploi me permet également d’amener une petite pierre à l’important édifice que sont les soins hospitaliers.

Une famille, un travail, une vie sociale, sportive et associative, me voilà bien installée à Lausanne et c’est le moment pour moi de faire ce que j’avais en tête depuis longtemps, m’investir politiquement.

De nature engagée et souhaitant faire changer les choses, j’ai naturellement choisi de m’investir dans le PVL. Parce que je rêve d’un monde plus ouvert, plus vert et plus humain.

Personnel

Formation
ProfessionData manager
Date de naissance23.02.1987
DomicileLausanne

Fonctions politiques

Fonctions au sein du parti